Biographie Marlene Rubinelli

Marlène Rubinelli-Giordano du Collectif AOC, chorégraphe de VANAVARA, spectacle de fin d'études 28e promotion du Centre national des arts du cirque (Cnac) de Châlons-en-Champagne  Photo G. Aresteanu

Marlène rencontre le cirque à 23 ans, au détour d’un chemin qui l’avait menée en licence d’espagnol.

Elle abandonne Barcelone pour entrer au Centre national des arts du cirque (Cnac) à Châlons-en-Champagne. À sa sortie, elle monte avec Marc Pareti un original duo de trapèze ballant. Sur son trapèze, membre à part entière de son identité charnelle, elle cultive l’envie folle d’une fluidité qui délie la force en énergie, en lien de soi à l’autre.

Acrobate aussi, elle découvre la voltige en banquine et approfondit la technique des portés et du trampoline. Elle collabore avec Anomalie, Chloé Moglia, Pierrot Bidon / les studios de cirque de Marseille et participe à plusieurs courts métrages dirigés par Delphine Lanson et Jambenoix Mollet.

Portée par le désir du mouvement et par un intuitif élan, elle observe les transformations du corps, cherche le dépouillement des peaux, sonde les sédiments humains

En 2013, elle crée Maalâm : dans ce solo de trapèze et de lancer de couteau, elle dépèce le féminin et ses ent(r)ailles, ouvre la notion d’enfermement. De là, naît un projet transversal, qu’elle met en œuvre en milieu carcéral et en hôpital psychiatrique (2015-2016).

En 2016, la nomade met en scène la promotion sortante de Codarts – Rotterdam et travaille à la prochaine proposition collective d’AOC qu’elle mettra en scène en 2018.

Share