La ville en trois dimensions : danse verticale en espace public

Formation de 35 heures

En partenariat avec FAI-AR, formation supérieur d'art en espace public

Stage conventionné Afdas, opérateur de compétences et fonds de formation des artistes-auteurs

En 2019, le partenariat entre la FAI-AR et le CNAC se matérialise par le stage sur la chorégraphie verticale en milieu urbain.
L’objectif de ce stage est d’expérimenter les potentialités de la danse verticale offertes par l’architecture, permettant de voir et d’user de la ville autrement. Nos lieux de vie étant essentiellement perçus par succession de paliers horizontaux, les murs apparaissent comme des frontières infranchissables.
L’inversion du rapport au plan constitue une transgression des règles administratives, physiques et d’usage, qui ouvre des possibles et introduit un nouvel espace d’exploration et de projection imaginaire.
La danse verticale transforme notre relation à la ville qui devient un espace ouvert au désir, un agrès géant.

PROGRAMME

. Appréhender le rapport au sol et à la surface comme références à renverser au mur,
. Développer un rapport visuel à l’architecture, à la lecture des bâtiments et du paysage,
. Élargir l’expérience physique de la ville comme mine d’agrès pour l’artiste,
. Mettre en connexion plusieurs sites dans une image à 3 dimensions,
. Intégrer la géométrie du lieu dans l’écriture et le travail dramaturgique,
. Être sensibilisé au matériel, aux accroches possibles et à la sécurité.

INTERVENANTS PRESSENTIS

Fabrice GUILLOT La pratique de l’escalade à haut niveau a ouvert à Fabrice Guillot, directeur artistique de la Cie Retouramont, l’infinie diversité des mouvements nés de l’adaptation au rocher. Son écriture chorégraphique est empreinte de cette expérience transposée à la ville. En tant que chorégraphe de cette compagnie, il ouvre de multiples champs d’exploration : espaces publics, sites naturels, architectures contemporaines et patrimoniales. L’invention d’agrès l’amène à travailler dans les trois dimensions avec des sculpteur-se-s, danseur-se-s et circassien-ne-s.

Olivier PENEL Passionné par l’escalade, Olivier Penel, régisseur sécurité et regard extérieur scénographie, expérimente le travail sur cordes. En 2017, il devient directeur technique de la compagnie Retouramont. Son expertise dans l’installation scénographique et l’architecture l’amène à jouer un rôle essentiel dans la mise en scène de l’espace pour les spectacles.

DATES ET LIEUX

Du 28 octobre au 1er novembre 2019 au CNAC à Châlons-en-Champagne

PUBLIC VISÉ

Artistes de toutes les disciplines, en bonne condition physique (théâtre physique, cirque, danse, parkour, etc)

INSCRIPTION

Avant le 22 septembre 2019 auprès de la FAI-AR >> marion.meyer@faiar.org

Share