Certificats arts équestres

Logo France compétences certificationDeux certificats nationaux en arts équestres ont été créés par le CNAC avec le soutien du milieu professionnel (SCC et FFEC). Ils sont enregistrés au répertoire spécifique du RNCP :

- Certificat en « techniques et interprétation des arts équestres » - RS 5049

- Certificat en « création de spectacle de cirque » - RS 5050

Compétences visées par ces certificats

1/ Le certificat de compétences « Techniques et interprétation des arts équestres »
Il est destiné à tout artiste ou cavalier souhaitant développer ou entretenir ses capacités techniques et artistiques dans le domaine équestre.

Les compétences visées par la certification sont les suivantes :
- C1.1. - Observer et détecter tout comportement anormal de son ou ses chevaux.
- C1.2. - Réaliser les soins quotidiens et maintenir l’intégrité (bien-être) de son ou ses chevaux.
- C1.3. - Organiser le transport et l’hébergement de son ou de ses chevaux.
- C1.4. - Utiliser/Mettre en œuvre ses techniques d'expressions artistiques adaptées au tableau ou spectacle équestre.
- C1.5. - Elargir et approfondir ses capacités artistiques.
- C1.6. - Interpréter le tableau ou le spectacle équestre en mettant en œuvre une ou plusieurs techniques/disciplines équestres adaptées aux enjeux de la représentation.

Pour obtenir le certificat de compétences, le candidat devra valider toutes les compétences visées par la certification.

2/ Le certificat de compétences « Création de spectacles équestres »
Il est destiné à tout artiste ou cavalier souhaitant créer/préparer et/ou participer à des tableaux ou spectacles équestres.

Les compétences visées par la certification sont les suivantes : 
- C2.1. - Participer à des créations équestres.
- C2.2. - Concevoir des tableaux ou spectacles équestres.
- C2.3. - Initier un projet de production.
- C2.4. - Construire son parcours professionnel.
- C2.5. - Entretenir son réseau.

Pour obtenir le certificat de compétences, le candidat devra valider toutes les compétences visées par la certification.

Les étapes de validation de la certification

Etapes de validation de la certification art équestre, FTLV, Centre national des arts du cirque / CNAC Châlons-en-Champagne

Prérequis
- Avoir une connaissance du cheval + disposer d’un niveau de pratique équestre (ou correspondant à une capacité de niveau galop 5).
- Attester d’une expérience professionnelle en qualité d’artiste (personne ayant acquis les bases artistiques et équestres).
- Avoir un projet professionnel dans le domaine des arts équestres.
- Avoir une bonne condition physique.

Évaluation par le jury
Selon le certificat de compétences :
- Mise en situation réelle ou simulée d’un ou plusieurs numéros ou spectacles équestres réalisés par le candidat (Certificat n°1),
OU
- Projet de création réalisé par le candidat (Certificat n°2).

Modalité d'accès aux certifications

Par la formation :
- soit avec un cursus complet de formation dans un organisme habilité,
- soit par des parcours par blocs de compétence dans un ou plusieurs organismes habilités.

Les personnes souhaitant préparer les certificats en arts équestres doivent contacter directement un ou des organismes de formation habilités parmi les suivants :

Les organismes habilités (2020-2023)

Certificat en « techniques et interprétation des arts équestres » - RS 5049 :

Logo ArdevacArdevac, 5 impasse du couvent 17111 Loix
Manu Bigarnet
T 06.85.07.22.15 /  
Mail Ardevac

Logo Cheval Art Action

Cheval Art action, La Tuilerie 51140 Muizon
Elsa Roger et Charles Lamarche
T 03.26.02.95.23 /  Mail Cheval Art action

 

Logo LesEspritsSauvages

Les esprits sauvages, Le Franc 12470 Saint-Chely
Mathilde Bonneville
T 06.47.03.67.06 /  Mail Les esprits sauvages


 

 

Logo Plume de cheval

Plume de cheval, Le Savel 30440 Saint Roman de Codières
Benjamin Grain
T 06.84.33.35.55 /  Mail Plume de cheval 

 

Logo Quendor

Quendor, 32 rue de Rimbach 68500 Jungholtz
Laure Keller et Catherine Halbwach
Mail Quendor

Certificat en « création de spectacle de cirque » - RS 5050 :

Logo Cheval Art Action

 

Cheval Art action, La Tuilerie 51140 Muizon
Elsa Roger et Charles Lamarche
T 03.26.02.95.23 /  Mail Cheval Art action

----------

Pourquoi deux certificats en arts équestres ? Contexte et enjeux

Le Cirque Equestre, une particularité française reconnue.
Le cirque équestre est à l’origine de l’invention du cirque moderne. Il est né à la fin du XVIIIe siècle en Angleterre.
Grâce à la renommée internationale de certaines Compagnies, la France est un modèle en matière de cirque équestre moderne : tradition et innovation s'interpellent.
Aux disciplines traditionnelles du cirque équestre (dressage, voltige, liberté) s'ajoutent d’autres disciplines artistiques : musique, danse, théâtre pour construire des spectacles avec des « continuités dramaturgiques ». 

Une activité du cirque en mutation et en développement, mais qui ne dispose plus de formations professionnelles certifiantes !
L’essor actuel du nouveau Cirque est lié à la mise en place d'écoles de cirques couvrant l'ensemble du champ des pratiques : amateur, préprofessionnel et professionnel.
Le cirque équestre se compose de différentes disciplines : le dressage de Haute école, le dressage en liberté, la voltige Jockey, la voltige cosaque, la poste hongroise, le cheval partenaire de jeu, le metteur en piste équestre. Chaque spécialité s’appuie sur un socle commun de compétences : le soin et la montée à cheval.
La carence de financement qui en découle met en danger la transmission des compétences et des savoirs dans l’art équestre, en particulier dans le contexte des récentes réformes de la formation professionnelle.

Le cirque équestre est, parmi les disciplines artistiques, l’une des plus exigeantes pour ses praticiens. 
Le public est toujours très friand de spectacles équestres et les programmateurs qui l’ont compris sont de plus en plus attentifs à ces créations malgré des conditions d’accueil particulières.
Le cirque équestre demande des infrastructures (écuries, manège, sellerie, stockage des aliments) et les moyens d'entretenir une cavalerie généralement composée de 5 à 15 chevaux.

Ce qui explique la volonté de certains acteurs de l’art équestre et plus globalement du spectacle vivant de créer.

Objectifs de la création de ces certificats

- Pallier les carences de la formation initiale et continue.
- Sauvegarder un savoir-faire patrimonial, accompagner l’innovation et les mutations artistiques et créatives de l’art équestre. 
- Structurer la filière de professionnalisation de cette branche artistique, avec l’appui d’un réseau d’organismes en capacité de former les nouveaux artistes.
- Faciliter l’accès aux nouveaux financements de la formation professionnelle continue (Professionnalisation, CPF…) et ainsi répondre aux critères de financement des OPCO, Pôle-Emploi, des Régions et aux besoins des compagnies et des artistes. 
- Répondre aux besoins de formation et de spécialisation de haut niveau des compagnies et des artistes.

Définition du métier et des débouchés

L'artiste équestre est un artiste maîtrisant une ou plusieurs disciplines du spectacle vivant (art dramatique, musique, arts du cirque, chorégraphie) et/ou une spécialité du cirque équestre :
• La liberté
• La haute école
• Les voltiges et acrobaties à cheval

Il s’inscrit dans une création artistique, un spectacle (d’une durée prédéfinie) :
• L’artiste équestre maîtrise une technique et/ou une discipline acrobatique et une expression artistique. 
• L’artiste équestre peut être en capacité de :
   - Apporter son interprétation à une création artistique.
   - Et/ou participer à une création artistique.
   - Et/ou être à l’initiative d’une création artistique.

Dans l’exercice de son métier, l’artiste équestre utilise ses capacités à interagir avec un ou plusieurs chevaux, à exprimer et à transmettre des émotions. Il le fait en harmonie avec son/un cheval. Il participe à une dramaturgie sur une durée variable mais prédéfinie.

L’artiste équestre se produit avec ou sur son cheval :

• Sur une grande diversité d’espaces scéniques :
  - Historiquement, une piste de 13 m de diamètre,
  - Scènes de théâtre,
  - Théâtres équestres,
  - Espace naturel ou espace urbain,
  - Théâtre de rue,
  - Parcs d’attraction.

• Á l’occasion de manifestations : 
  - Théâtres équestres,
  - Manifestations équestres,
  - Spectacles de gala.

Share