Enseignements pratiques et théoriques

L’Ensac est une école d’art. Cela signifie que l’artistique l’emporte sur toute autre considération.
Cela signifie également qu’il n’y a pas production d’art, de forme et d’esthétique nouvelles, sans la maîtrise technique des disciplines pratiquées.

Cette maîtrise, c’est l’instrument, le savoir-faire, qui conduit à la création. Un savoir-faire sans ambition artistique est vain. La prétention de créer sans cette maîtrise est tout aussi vaine. Ainsi, le dispositif pédagogique est fondé sur la rencontre des disciplines circassiennes choisies par les étudiants et des autres arts, en particulier les arts de la scène.

Il s’appuie sur une équipe mixte d’enseignants permanents et d’artistes invités pour l’enseignement des disciplines de cirque et des disciplines artistiques complémentaires.

Le corpus de formation intègre :
- un enseignement quotidien systématique en spécialisation circassienne,
- un enseignement régulier en danse et en théâtre,
- des enseignements spécifiques en danse, théâtre, musique, arts et techniques du spectacle et des enseignements théoriques,
- des ateliers de recherche et de création,
- une reprise de répertoire,
- des sorties spectacles et des rencontres.

Un enseignement quotidien systématique en spécialisation circassienne

Réparties entre :
- un travail structuré par promotion,
- des séances privilégiant un travail commun entre les promotions,
- des créneaux dits d'ateliers complémentaires" associant un intervenant artistique,
complétés par un travail suivi de préparation physique générale (PPG) ou spécifique (PPS).

Des enseignements spécifiques

Concentrés en stages hebdomadaires par demi-journées, en théâtre, danse, musique, arts et techniques du spectacle (sécurité, lumière, son, scénographie), et enseignements théoriques (histoire et philosophie de l'art, dramaturgie, analyse critique, initiation au droit et à l'économie du spectacle vivant, …).

Des ateliers de recherche et de création (ARC)

Il s'agit de périodes de travail dédiées au développement de l'identité artistique de chaque étudiant, à la recherche technique et artistique et à l'expérimentation en piste.
Les ateliers de recherche et de création sont soutenus par un accompagnement artistique, plus ou moins appuyé. Le choix de l'intervenant professionnel - parfois accompagné d'un enseignant de la spécialisation circassienne concernée - incombe au Cnac. Il peut s'agir d'un simple regard extérieur, comme d'une participation plus active à l'écriture d'un propos, à la création d'une scénographie, de créations lumière, son, ... pouvant aller jusqu'à la mise en scène d'une petite forme.

Une reprise de répertoire

De nombreuses "pièces de cirque" ont marqué l'histoire des arts du cirque et la création n’est pas la seule alternative pour acquérir les compétences d’artiste interprète. C'est pourquoi les notions de reprise, de recréation et de répertoire sont désormais une composante du cursus au Cnac.
Il s'agit de la création d’un spectacle collectif sur une reprise d'un spectacle de cirque. Elle est programmée en Dnsp 2 (2e des 3 années du cursus réunifié). Le travail avec l'artiste ou la compagnie retenu(e) est structuré en 2 périodes de 2 semaines. La seconde période se clôture par deux présentations publiques.
Outre un acte militant pour l'histoire et la mémoire des arts du cirque, ces "reprises" favorisent la mise en réseau du Cnac et développent ses relations et celles de ses étudiants avec la profession.

Des sorties spectacles et des rencontres

Elle permettent d’offrir aux étudiants un éventail de propositions, de recherches et de réflexions : découvrir et explorer de nouvelles esthétiques, des processus de création pour mieux interroger sa propre écriture.

Share