Programmes de recherche de la Chaire ICiMa

"Textiles innovants"

Optimisation de la performance par la protection des artistes et l'amélioration du confort lors de la réalisation de figures techniques

Contexte et enjeux : 

CNAC Programme de recherche sur les textiles innovantsDans le domaine des arts du cirque, la démarche de prévention des risques doit débuter le plus tôt possible pour les étudiant.e.s comme pour les enseignant.e.s. Elle doit être intégrée dès l’apprentissage des techniques sur certains agrès et se joue aussi bien au niveau des accroches que de l’habillement. Pour ce qui concerne les risques liés aux brûlures et échauffements, elle passe aussi par la conception de vêtements d’entraînement innovants adaptés à la morphologie spécifique des acrobates et à leurs disciplines. Aux enjeux de prévention s’ajoute un problème esthétique : il s’agit de trouver une solution alternative discrète afin de protéger les zones à risque.

CNAC Programme de recherche sur les textiles innovantsConstatant que, pour limiter les brûlures ou les frottements, les étudiant.e.s comme les professionnel.le.s  superposent plusieurs couches de vêtements en coton ou détournent des protections initialement utilisées par les sportifs (coudières, genouillères, chaussettes de football, etc.), le CNAC a sollicité l’IFTH, en partenariat avec le Club du Textile Intégral, pour réaliser un prototype de vêtement d’entraînement limitant l’abrasion et les brûlures sur la peau, qui puisse également être porté sous un costume pendant les représentations. Nous commencerons par analyser spécifiquement  trois agrès de cirque : la corde lisse, les sangles  et le mât chinois, qui sont les disciplines circassiennes les plus exposées aux déchirures de vêtements, aux frottements voire aux brûlures de la peau.

Partenaires et collaborateurs :
- Club Textile Intégral de Troyes,
- IFTH, Institut Français du textile et de l’habillement, Troyes.

Productions attendues :
- Prototype de bandes et vêtements,
- Rapports et mesures liés à l'abrasion et aux transferts de chaleur.

Calendrier :
2016-2017 : tests en laboratoire sur des échantillons de matériaux (cordes, sangles, etc.) pour cibler les frottements ou glissements du corps par rapport au support.
Puis phase de tests et essais sur diverses morphologies d'acrobates aux mâts chinois et à la corde.
Rassembler un recueil d'entretiens avec des costumiers.

"Le vécu corporel circassien"

Bernard Andrieu est philosophe, professeur à l'université Paris-Descartes, directeur du laboratoire Techniques et enjeux du corps (TEC, EA 3625) et coordinateur du GDRI 836 CNRS (intervenant au Cnac).

Processus de recherche
Les techniques du corps viennent interroger les conditions d’apprentissage du geste circassien. Bernard Andrieu propose aux étudiant.e.s de poser une caméra embarquée ("GoPro") sur leur corps et/ou leur agrès. Celle-ci est non pas centrée sur la performance, mais sur le geste. Ainsi, elle fait vivre l’action pour :
- constituer une culture corporelle en action pour les étudiant.e.s et les professionnel.le.s à partir de l’expérience immersive en GO pro et d'entretiens qualitatifs d’auto-confrontation,
- s'interroger sur les conditions d’apprentissage du geste circassien : analyser les mouvements en distinguant les gestes involontaires du schéma corporel (gestes parasites), les gestes incorporés et automatisés par l’apprentissage et l’entraînement, et les gestes intentionnels et conscients dans le cours de l’action.

Une nouvelle analyse de l’activité
L'étude du corps s'opère en plusieurs étapes :
- année N : connaissance de son propre corps (schéma et énergie corporels, apparence, chronogénèse des apprentissages, douleur, fatigue, …),
- année N +1 : utilisation de la GO pro embarquée et réalisation d'images d’essai, de travail thématique (comme une enquête/questionnaire exploitée par un étudiant M2 Staps).

Sur la base des acquis de l'année précédente, ces images sont ensuite analysées :
- par l'étudiant.e lui.elle-même,
- puis par un entretien qualitatif avec Bernard Andrieu sur le vécu corporel et l'analyse du mouvement,
- puis avec l’étudiant.e et les professionnel.le.s de référence pour une analyse didactique des gestes.

Cette recherche a conduit à la production de l'ouvrage suivant, comprenant un DVD de films tournés en GoPro :

Apprendre de son corps, une méthode émersive au CNACApprendre de son corps, une méthode émersive au CNAC, de Bernard Andrieu
Presses Universitaires de Rouen et du Havre
Préface de Luc Collard

Avant-propos de Mathilde Christmann et Cyril Thomas
Postface d'Haruka Okui

Disponible sur Vente en ligne

Découvrez quelques extraits

Un programme développé dans le cadre de la chaire ICiMa - Innovation Cirque et Marionnette

Bernard Andrieu

Bernard Andrieu est philosophe, professeur à l'université Paris-Descartes, directeur du laboratoire Techniques et enjeux du corps (TEC, EA 3625) et coordinateur du GDRI 836 CNRS.

Il anime le blog du corps et la revue Corps (ed CNRS).

Il a publié notamment en 2014 :
- Donner le vertige, Les arts immersifs, Montréal, ed Liber,
- Elèves et sportifs hybrides - Caméra embarquée : l'utilisation autoréflexive du corps vivant - Revue EPS avril 2014
et a codirigé Corps du monde. Atlas des cultures corporelles, Paris, Armand Colin 2013.

http://leblogducorps.over-blog.com/
http://www.epsam.fr
http://staps-nancy.univ-lorraine.fr

Share